Pour les internautes qui ne le savent pas, le PPL fait référence à un pilote privé et surtout à une licence de loisirs pour voler à bord d’un avion privé. Il existe de nombreuses plateformes à l’heure actuelle ainsi que de nombreux sites qui proposent des formations concernant cette licence. Ces plateformes proposent aussi en plus des cours des packs de tours dans les airs pour la clientèle.

Tout connaitre de la formation de pilote privé

Le pilote privé dispose d’une licence de loisir pour voler comme commandant de bord et emmener des passagers. Il n’est pas question de transport aérien, mais plutôt de loisir, d’expérience et de ludisme avec le ppl avion. Pour ce qui est de la formation dans ce domaine, cela a surtout trait à une formation théorique avec examen à la clé. Généralement, la formation est valable pour 2 ans avec une formation pratique comprenant au minimum 45 heures de vol. Pour information, il existe deux épreuves pour l’examen théorique du Pilote privé Avion. Pour l’examen théorique, il y a généralement plus d’une centaine de questions à choix multiples. Cet examen peut être passé plusieurs fois dans un délai maximum de 18 mois. Pour que l’examen soi approuvé, il faut avoir au moins 75% de bonnes réponses. Concernant les conditions d’admission, il faut savoir que l’âge limite pour un pilote pour pouvoir voler en sol est d’au moins 16 ans. Pour pouvoir participer à l’épreuve pratique, il faut avoir 17 ans. Les heures de vol durant la formation sont faites dans une école de pilotage ou dans un aéroclub.

Comprendre les différences entre PPL et LAPL

Pour ce qui est du pilotage d’un avion avec une masse d’un maximum supérieur à 500kg, il existe deux licences actuellement pour la France et l’Europe. Il s’agit du LAPL ou Light Aircraft Pilot License ainsi que du ppl avion ou Privat Pilot License. Il est question deux licences avec des différentes spécificités, mais surtout pour un public qui ne se ressemble pas. Les deux licences se valent et permettent de piloter la plupart des avions monomoteurs connus comme le Cessna 152 et 172 ou le Piper PA28. Pour rappel, ces deux licences permettent à ceux qui les ont passés d’emporter des passagers sur des vols ou encore de partager l’expérience avec des proches. Quant aux internautes qui se demandent quelle licence choisir, il faut se poser les bonnes questions. La première question concerne les raisons de voler, la seconde question se rapporte au fait de voler pour le plaisir ou pour les affaires. La différence entre ces deux licences réside surtout dans le fait que le PPL est une licence standard de l’OACI ou organisation de l’aviation civile internationale. Cette licence est valable notamment dans 193 pays. Et le petit plus de la licence PPL, c’est qu’elle permet de piloter des avions qui sont immatriculés en Europe dans le monde.

Les exigences concernant le PPL

La licence permet de piloter des avions monomoteurs. Vient également la classe SEP ou Single Engine Piston. Pour rappel, la licence PPL est valable à vie alors que la classe SEP n’est valable que pour deux ans. Concernant les passagers, avec cette licence PPL, le pilote peut emmener 19 passagers. Pour ce qui est de l’ajout des qualifications en aéronautiques pour cette licence, il est question de multimoteur, de VFR de nuit, d’IFR ou Instrument flight rules, de voltige et ainsi de suite.