Une infirmière libérale est l’infirmière qui a exercé à l’hôpital, mais qui a décidé par la suite de s’installer en libéral dans un cabinet de ville. Nombreuses sont aujourd’hui les infirmières qui veulent exercer en libéral. Pour devenir une infirmière libérale, il faut avoir les compétences et choisir son lieu d’installation. C’est seulement après qu’il faut passer par son enregistrement.

Avoir les compétences pour devenir infirmière libérale

Pour devenir une infirmière libérale, il faut commencer par avoir les compétences nécessaires dans le domaine. Il est tout d’abord strictement essentiel d’avoir un diplôme d’État d’infirmier en bac+3. On parle ici d’une formation de 1800 heures de cours théoriques ainsi que 300 heures de cours pratiques comme les stages au sein d’un établissement de santé. Les futurs infirmiers doivent avoir validé 180 crédits ECTS pour obtenir leurs diplômes. À côté du diplôme, il faut aussi avoir une expérience professionnelle en tant qu’infirmier pour certains États membres de l’Union européenne ou en Suisse. Par exemple, un infirmier en libéral doit avoir effectué au minimum 24 mois d’exercice effectif pendant les 6 ans qui précèdent la demande dans les établissements répondant aux critères fixés par la convention. Dans le cas contraire, il vous sera nécessaire d’effectuer au moins 36 mois d’exercice effectif. Les formations ainsi que les expériences vont vous permettre d’avoir des connaissances précises pour le métier d’infirmier.

Choisir un lieu d’installation pour devenir infirmière libérale

Il faut par la suite choisir un lieu d’installation pour pouvoir exercer en tant qu’infirmier libéral. Il existe des zones qui sont composées de nombreuses infirmières libérales en fonction appelées zones surdotées. Dans ce cas, la demande d’installation peut ne pas aboutir dans ces zones puisque les offres sont déjà importantes. L’installation ne sera possible que lorsqu’une infirmière libérale aura décidé de cesser ses activités. Il existe des zones qui sont peu composées d’infirmières libérales appelées zones sous-dotées. Ce sont les zones les plus avantageuses pour effectuer ce genre de métier. Les demandes sont plus grandes que les offres. Il est désormais conseillé de passer en libéral dans ces zones peu exploitées. Le but de la division en zone c’est de ne pas concentrer grand nombre d’infirmiers sur un même territoire. Pour trouver le lieu idéal d’installation, on vous recommande de contacter la caisse d’assurance maladie du lieu d’installation envisagé. Celle-ci pourra vous renseigner sur le statut de la zone.

Passer à l’enregistrement pour devenir infirmière libérale

Enfin, pour devenir infirmier libéral, il faut passer à l’enregistrement de votre diplôme d’infirmier auprès de l’agence régionale de santé. Vous allez par la suite vous inscrire à l’ordre national des infirmiers avant de vous enregistrer auprès de la caisse primaire d’assurance maladie locale pour obtenir votre carte professionnelle de santé. Vous allez après créer votre entreprise et choisir sa forme juridique. La suite des démarches consiste à vous déclarer dans les 8 jours après la création auprès du centre de formalité des entreprises. On vous recommande aussi de vous affilier à la caisse autonome de retraite et de prévoyance des infirmiers. Cela se fait dans les 30 jours qui suivent le début de l’exercice. Pour terminer les démarches pour devenir une infirmière libérale, il faut souscrire une assurance de responsabilité civile et professionnelle.