À la recherche d’un stage ? Vous ne savez pas comment mener à bien vos recherches ? Et appréhendez les démarches ? Nous vous livrons une recette imparable avec quelques explications pour partir à la conquête et décrocher votre stage avec succès.

Et si on commençait par le définir ?

Un stage est une période limitée durant laquelle on immerge dans le quotidien d’une entreprise. Il permet d’acquérir de nombreuses connaissances, ou tout simplement de découvrir un métier afin de mieux cerner ses enjeux et établir un choix sur la profession à venir. Nous avons donc deux types de stages :

-le stage de découverte, proposé principalement lors du secondaire pour déterminer vers quelle filière générale, technologique ou professionnelle, vous souhaiteriez vous diriger.

– le stage de validation d’acquis qui lui intervient soit, dans le cadre d’une formation pour permettre l’obtention d’un diplôme ou plus tard, dans la vie active si on souhaite valider une expérience professionnelle ou se former à un tout nouveau métier.

Et si nous passions aux choses sérieuses ?

Trouver un stage n’est pas toujours chose facile, mais avec un peu d’organisation, vous aurez de fortes chances de dégoter le stage de l’année. Voici les étapes essentielles pour décrocher votre titre tant attendu de stagiaire.

  1. Définir le type d’entreprise visé en priorité: Petite ? Moyenne ? Ou Grande entreprise ?

Sachez que ce choix aura un impact sur votre stage à mener, sur les possibles responsabilités qui vous seront données et sur la manière d’être formé.
Une petite entreprise prendra généralement plus de temps à vous expliquer tandis qu’une moyenne ou grande entreprise aura parfois plus de réserve à votre sujet, ne prendra pas toujours le temps à bien vous expliquer et considérera que si vous êtes là, c’est que vous disposez déjà du savoir-faire requit pour les tâches liées à votre futur métier.

Le choix est simple, que souhaitez-vous mettre en priorité sur votre cv ? Une petite entreprise qui aura pris le temps de bien vous expliquer, qui vous laissera d’avantage participer et aura eu à cœur de vous former ou une multinationale renommée pour parfaire votre curriculum vitae ?

  1. À votre CV !

Rien ne sert de stresser, votre Latin n’en sera pas meilleur pour autant. Sachez que votre Curriculum Vitae plus communément nommé CV, est le passeport mère de toute recherche en milieu professionnel, que ce soit pour décrocher un stage, postuler à l’université ou décrocher le job de l’année, il vous suivra partout désormais. Voici les éléments qui devront absolument y figurer :

– Votre titre se devra d’être court et ciblé.
ex: CV STAGE COMMERCE

– Mentionnez votre identité, mais inutile de mettre un pavé. Votre nom, prénom, âge et adresse suffiront amplement. Votre photo n’est pas nécessaire et évitera tout jugement à votre égard.

– Détaillez votre cursus scolaire sans pour autant marquer où vous avez effectué votre CP. Mettez votre cursus actuel en avant puis procédez aux précédentes formations.

Ex : 2012-2014 : BTS COMMERCE, Lycée Jean-Marc. 18 000 BOURGES
2009-2012 : BAC PRO COMMERCE, CFA de Paris
2005-2009 : COLLÈGE, établissement Marie Curie, 18 230 SAINT DOULCHARD

– Si vous disposez d’une expérience professionnelle, inscrivez-la sur votre CV, mentionnez les dates, votre qualité (vendeur, serveuse…), le type de contrat (STAGE, CDI, CDD, intérim) et le lieu.

– Vos diplômes, l’année d’obtention et la mention apportée à celui-ci.

Ex : 2012 : BAC PRO COMMERCE admit « MENTION BIEN »

– Vos certifications d’informatique, langue, secourisme… Seront un plus pour votre candidature.

– Pour en finir avec votre curriculum vitae, mentionnez vos centres d’intérêt (lecture, sport, musique…). Ils permettront au recruteur de cerner votre tempérament. Inutile de mentir, si celui-ci se trouve être un fin connaisseur.

  1. Leitmotiv’ quand tu nous tiens…

Élément incontournable de la recherche de stage, la lettre de motivation devra être rédigée de votre plus belle plume. Vous devrez y exposer votre motivation avec assurance, venter vos mérites et ceux de l’entreprise que vous avez choisi. Venter ne veut pas dire non plus exagérer, pesez vos mots avec minutie. Construisez votre lettre sous trois paragraphes :
– le premier servira à expliquer pourquoi vous adressez votre cv, quel est l’objectif de votre démarche
-le second sera, pourquoi vous avez choisi cette entreprise
-le dernier répondra à la question  » Pourquoi me choisir ? »

Clôturez votre lettre par une phrase de politesse. Et veillez à ce qu’aucune faute n’y figure.

  1. Votre premier entretien

Après des semaines, voire des mois d’attentes, vous voilà arrivé à l’étape la plus décisive pour décrocher votre contrat de stage. Un employeur vous a enfin contacté, mais attention tout n’est pas encore joué. Il est maintenant venu l’heure de vous préparer à subir un véritable interrogatoire, certes souvent allégé, comparé à un véritable entretien d’embauche mais il vous faudra pour autant y être préparé. Entraînez-vous à répondre à des questions sur votre parcours scolaire, si vous présentez des blancs soyez prêts à y répondre. Parler dans un langage clair et distinct vous fera gagner des points c’est certain mais n’en négligez pas pour autant votre prestance physique. Venez muni d’une tenue en adéquation avec le métier visé, tout en y apportant une touche de votre personnalité. Inutile de stresser, l’employeur pourrait bien en jouer alors venez décontracté. Montrez votre assurance et il vous accordera toute confiance.

  1. Convention l’exige

Lors de l’acceptation de votre candidature, l’employeur vous fera remplir et signer une convention de stage, où y sera inscrit le nombre d’heures à réaliser, le poste auquel vous serez attitré, le tuteur de stage sous lequel vous serez sous la responsabilité et diverses mentions légales. Si votre stage comporte une durée supérieure à deux mois dans l’année même non-consécutive, l’employeur devra vous donner une gratification. Sachez que la convention de stage est réalisée dans le but de vous protéger et de protéger l’employeur en cas d’un quelconque problème rencontré durant cette période.

  1. Quand votre stage vient à sa fin…

Durant les semaines précédentes, vous avez suivi le travail de l’entreprise, vous y avez participé et développé vos diverses connaissances sur ce métier. Votre maître de stage, va alors procéder à sa notation. Il prendra en compte votre rigueur, remises en question sur le travail effectué, votre progression depuis votre arrivée… Mais aussi les défauts éventuels.
Il vous faudra aussi réaliser votre rapport de stage, généralement signé de votre tuteur. Nous vous conseillons de ne pas attendre le dernier instant pour y procéder, car il se peut que vous ayez besoin d’informations complémentaires sur l’entreprise et pourriez également oublier quelques détails importants.