conducteur de bus

Le conducteur de bus a pour mission de transporter des passagers selon un itinéraire déterminé. À cela s’ajoutent, selon l’entreprise pour laquelle il travaille :

– Prendre connaissance de son itinéraire et récupérer le bus qui lui est alloué
– Accueillir les voyageurs
– Répondre aux questions des voyageurs : arrêts, correspondances…
– Percevoir le montant des titres de transport des voyageurs
– Arrêter aux différents arrêts prévus de façon à faire descendre et monter les passagers.

Dans tous les cas, le chauffeur de bus est amené à :

– Conduire d’une manière sécurisée
– Prodiguer les premiers soins en cas de nécessité
– Signaler à sa hiérarchie : panne, embouteillage, retard sur le planning

Le conducteur de bus est souvent soumis à quelques astreintes, notamment travailler le dimanche, les jours fériés et en horaires décalés. Il est aussi parfois confronté à des conditions de travail difficiles.

Quelles sont les qualités requises pour devenir conducteur de bus ?

Ayant sous sa responsabilité le transport de nombreux voyageurs, le conducteur de bus doit assurer la sécurité de tous. La détermination, l’attention et la vigilance sont les principales qualités demandées à ce professionnel. Mais aussi, étant donné que le conducteur de bus est en contact permanent avec des voyageurs, il lui est conseillé d’accueillir les passagers avec le sourire, de les renseigner, autant qu’il le peut, aimablement et de rester courtois même dans les situations les plus délicates. Il est également recommandé au conducteur de bus d’avoir une bonne présentation, une excellente condition physique et des connaissances en mécanique. Ces dernières ne sont que des atouts supplémentaires pour faire face aux petites pannes. Un conducteur de bus peut aussi bien être une femme qu’un homme.

Quels diplômes sont demandés pour devenir conducteur de bus ?

Pour devenir conducteur de bus, il est impératif de posséder le permis D : transports en commun. En étant titulaire d’un CAP conducteur routier marchandise ou d’un CAP agent d’accueil et de conduite routière, transport de voyageurs, il n’est pas obligatoire d’avoir suivi la FIMO (Formation Initiale Minimale Obligatoire). Dans les autres cas, la FIMO reste indispensable.

Néanmoins, nombreuses sociétés de transports en commun possèdent leurs propres centres de formations et délivrent des titres professionnels. On peut citer le CTRIV (Conducteur du Transport Routier Interurbain de Voyageurs) et l’ACCTRUV (Agent Commercial et de Conduite du Transport Routier Urbain de Voyageurs). En général, la formation est accessible à partir de 21 ans minimum et le permis B est exigé. La formation se réalise sous forme de stage de 4 semaines de 36 heures chacune et s’effectue dans une auto-école spécialisée.