Aujourd’hui, une entreprise doit prendre en considération le bien-être de ses salariés. En effet, Le salaire ne constitue plus un facteur de motivation. Le salarié 2.0 passe plus de temps au bureau. Le travail en position assise provoque des troubles musculo squelettiques : tendinites, douleur dorsales, douleurs aux cervicales… Pour motiver ses salariés et les conserver, l’employeur doit jouer collectif, en intégrant l’ergonomie au travail.

L’importance de l’ergonomie au travail

Un salarié insatisfait au travail aura des chances de travailler pour la concurrence. En effet, le salarié d’aujourd’hui est plus difficile et plus volatil. Même procédé pour un futur diplômé. Le choix de sa future entreprise dépendra par exemple de la polyvalence des tâches, des conditions de travail sans oublier la rémunération. En plus du facteur financier, le salarié cherchera un travail ayant un impact avec sa santé.

Troubles musculo squelettiques

L’homme est de plus en plus connecté à cause de l’arrivée des nouvelles technologies. En effet, il reste en moyenne 6 à 8h au bureau. Il lui arrive parfois de rester plus de la moitié du temps en position assise sur son siège ergonomique. Alors que le corps humain n’est pas adapté à rester assis. Celui-ci a besoin de mobilité. Sinon il risquerait d’avoir des troubles musculo squelettiques. Les problèmes de dos arrivent généralement sur le lieu de travail. Ses troubles peuvent être aussi causés par le stress ou par la répétition de tâches.

Taux d’absentéisme

Un taux d’absentéisme élevé en entreprise n’est pas bon signe. L’employeur doit s’alarmer et détecter les origines de ce taux. Les principales causes d’absentéisme sont les suivantes :

  • Conditions de travail pénibles
  • L’ambiance de travail et l’implication des salariés : forte pression dans le travail par exemple
  • Le management : dévalorisation de l’individu et de ses tâches

Les solutions pour améliorer l’ergonomie au travail

Pour permettre aux salariés d’être plus performants, l’employeur doit se poser les bonnes questions. Pour cela, Il doit réaliser un audit. Après la récolte des informations, celui-ci pourra proposer des solutions pour améliorer les conditions de travail de ses employés.

En instaurant l’ergonomie au travail, l’employeur réduira le taux d’absentéisme, améliorera le bien-être de ses salariés et sa productivité.

L’achat de matériel ergonomique

En investissant sur du matériel ergonomique, le salarié sera plus à l’aise, apportera sa créativité et sa bonne humeur. C’est pour cette raison que l’employeur devrait acquérir du matériel ergonomique. Par exemple, acheter un siège ergonomique muni d’accoudoirs et d’une têtière pour éviter tous problèmes musculo squelettiques. De plus, il pourrait également choisir une solution assis debout. Pourquoi ? Ce poste de travail améliore la productivité d’un salarié ainsi que la communication entre salariés.

Informez le salarié des gestes simples à adopter

Pour améliorer le confort de travail d’un salarié, l’employeur doit l’informer des gestes simples à adopter. Pour travailler dans de bonnes conditions, le salarié au bureau doit :

  • Placez son écran à hauteur des yeux
  • Les épaules et les bras doivent être détendus
  • Placez la souris près de lui
  • Les pieds doivent bien toucher le sol
  • Le dos doit être droit en position assise