SCPI Européennes

Pour trouver des marchés plus favorables et pour affronter la crise, les investisseurs se lancent dans l’immobilier locatif et décident d’acheter des parts dans des SCPI. A titre de rappel, on entend par SCPI une société civile de placement qui vise à acquérir un parc immobilier formé par des actifs locatifs, et à en assurer la gestion. Les SCPI traditionnelles sont les SCPI françaises tandis que les SCPI les plus récentes sont les SCPI Européennes.

Les principales SCPI européennes

On assiste actuellement à une remarquable reprise économique dans certains pays européens, c’est la raison pour laquelle les investisseurs profitent de la situation pour acheter des parts dans des SCPI étrangères, dont les principales sont : le LFP Europimmo qui applique comme stratégie d’investissement un placement dans un ensemble immobilier positionné sur des villes dotées de potentiels économiques certains ; la Novapierre Allemagne qui se concentre sur l’acquisition des actifs de commerces outre-Rhin et qui travaille avec des spécialistes de l’immobilier commercial allemand ; l’Actipierre Europe qui dispose d’un taux d’occupation très élevé et bien sécurisé car elle est réputée par la stabilité de ses locataires ; et enfin, la Corum Convictions qui emploie une stratégie opportuniste accompagné par un fort rendement de 6,40%. Ce qui porte à croire que les SCPI européennes sont très performantes grâce à la politique intelligente et pertinente qu’elles utilisent.

Quelques points à savoir sur les SCPI européennes

Vu que le concept des SCPI est en plein essor de nos jours, il y a lieu de parler du fonctionnement des SCPI européennes et de leurs intérêts pour les investisseurs. Tout d’abord, c’est un investissement qui est spécialement réservé à un souscripteur qui souhaite diversifier son patrimoine. En effet, en tant que SCPI étrangères, ces dernières disposent d’un champ d’application plus large qui s’étend dans toute la zone euro. Notons que les pays les ciblés sont : l’Allemagne, l’Espagne, la Hollande, le Portugal et la Belgique. La plupart d’entre eux sont des grandes villes dotées d’un marché stable, d’un faible taux de chômage, d’une bonne qualité de locataire et d’une forte croissance démographique et économique. De plus, les parties contractent des baux commerciaux qui durent très longtemps, voire jusqu’à 15 ans. Sans parler des rendements des SCPI en Europe qui varient entre 5% à 6% avec une fiscalité plus meilleure que celle proposée en France car elles bénéficient d’un traitement fiscal particulier et leurs revenus fonciers ne sont pas soumis aux prélèvements sociaux. Enfin, les investisseurs n’encourent pas le risque de change car la devise est le même dans toute l’Europe.