Assurément, le secteur du BTP ne connait pas la crise. Même en cas de récession, les projets de constructions perdurent. Par ailleurs, le marché de la rénovation permet également aux grandes entreprises du bâtiment d’assurer la stabilité financière de leurs établissements. Tout cela pousse de nombreux jeunes à se former aux métiers du BTP. Plusieurs solutions s’offrent aux intéressés pour obtenir les diplômes requis. Ils peuvent par exemple intégrer un centre de formation d’apprentis (CFA).

Qu’est-ce qu’un CFA ?

Les CFA ont vu le jour grâce à un partenariat entre des acteurs publics et privés. Ces établissements dispensent une formation théorique homologuée par l’Éducation nationale. Parallèlement, ils aident les jeunes à intégrer des sociétés aptes à fournir un apprentissage pratique. La formation se déroule ainsi en alternance. Sa durée dépend du diplôme visé par l’apprenti. D’une manière générale, un module sera validé après 400 heures.

Cette solution est particulièrement intéressante pour se former aux professions du BTP. Il s’agit d’une réelle opportunité pour les personnes qui souhaitent gagner rapidement des compétences dans ce domaine. Lors des séances en entreprise, le principal concerné sera placé sous la surveillance d’un professionnel qualifié. Celui-ci enseigne les rudiments du métier et transmet son savoir-faire. De quoi faciliter l’entrée de l’apprenant dans le monde du travail. D’ailleurs, celui-ci saura déjà les missions qu’on lui confie au cours de son apprentissage.

Cet enseignement en alternance ouvre plusieurs possibilités à ceux qui souhaitent se lancer dans le BTP. Que l’on désire obtenir un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) ou une licence, chacun trouvera des formules adaptées. Il est même possible de devenir ingénieur. De plus, plusieurs professions sont représentées.

Les métiers accessibles après avoir intégré un CFA

Les CFA donnent accès à des formations continues permettant d’obtenir des titres professionnels variés. Plusieurs métiers et spécialités sont aujourd’hui accessibles. Les jeunes gens peuvent se former pour devenir chauffagistes, plombiers ou encore maçons. Ceux qui souhaitent devenir techniciens ou ingénieurs doivent prévoir un apprentissage de plusieurs années. Dans tous les cas, les apprentis ont la possibilité de demander des aides pour financer leurs études. De plus, ils recevront déjà un salaire puisqu’ils signeront un contrat de travail avec l’entreprise qui les accueille.

Néanmoins, il faut savoir que les CFA BTP sont associés à chaque région de l’Hexagone. Le réseau bâtiment CFA Normandie propose par exemple plusieurs modules. Cette zone géographique rassemble aussi de nombreuses sociétés œuvrant dans le secteur du bâtiment. À cet effet, on bénéficiera d’un meilleur apprentissage.

Une formation professionnelle aux métiers du BTP digne de ce nom aborde certaines notions de métiers proches de sa future profession. Ainsi, un apprenti plombier apprendra également à ériger un mur ou à nettoyer une chaudière. Cette formation polyvalente permettra aux bénéficiaires de s’épanouir et d’exceller dans leurs domaines.