Être dirigeant n’est pas une mince affaire. Nombreux chefs d’entreprise que nous voyons aujourd’hui ont dû passer par de nombreux obstacles et se frayer leur propre chemin afin de grimper les échelons. Ce n’est pas tout le monde qui possède les qualités, les traits de personnalité et l’acharnement qu’il faut pour devenir un bon directeur.

Les qualités d’un bon manager d’entreprise

Pour gérer une entreprise, il faut posséder certaines qualités personnelles et managériales. Un bon manager doit être en mesure de faire face aux nombreuses responsabilités qui incombent sa fonction.

Détenir le pouvoir de décision

Un bon manager doit avoir une forte personnalité. Détenir un pouvoir de décision, c’est savoir peser le pour et le contre des choses, être objectif, car vous mettez en jeu l’avenir de la société et de tous vos employés. Pour faire tourner l’entreprise, il faut oser prendre des risques, mais pas inconsidérés. Savoir anticiper et avoir un raisonnement stratégique pour avoir un coup d’avance sur chaque situation est primordial.

Être doté d’un très bon sens de communication

Il est indispensable d’avoir un sens de communication inouï, car vous devez motiver vos collaborateurs pour assurer de bons résultats et une bonne productivité. Vous aurez à convaincre des investisseurs potentiels, vos collaborateurs et vos associés pour qu’ils partent dans votre direction et comprennent votre concept des choses. C’est pourquoi avoir du charisme s’avère indispensable.

Il faut savoir parler, mais également savoir écouter

Être dirigeant ne se limite pas à savoir donner des ordres et faire gagner de l’argent à l’entreprise. Avoir un sens de l’écoute est tout aussi important pour avoir une vue d’ensemble sur le marché et l’entreprise. Lorsque vous êtes dirigeant, il va falloir se pencher non seulement sur les besoins de l’entreprise, mais également sur ceux de vos fournisseurs, vos employés et sous-traitants.

Une formation est-elle requise pour devenir dirigeant d’entreprise ?

Cela peut paraître étonnant, mais 15 % des dirigeants ne possèdent pas de diplôme reconnu par l’État et environ 20 % n’ont que le Bac, selon les données publiées par l’INSEE. Ainsi, aucun diplôme n’est requis. Cependant, suivre une formation serait plus bénéfique afin d’optimiser ses chances. En effet, un bon manager doit maîtriser certains domaines clés, comme la gestion, la finance et le marketing.

Intégrer une école supérieure pour bénéficier de la meilleure formation

Si vous êtes encore étudiant, mais que vous aspirez à devenir PDG d’une PME, pensez à suivre un cursus complet dans une grande école de commerce ou de management. On y apprend toutes les bases théoriques nécessaires pour être à la tête d’une entreprise. Mais devant le grand nombre d’écoles qui se présentent devant soi, il est parfois difficile de faire le bon choix. Un des critères à prendre en compte, c’est la qualité de la formation et pour s’en assurer, voyez si l’établissement dispose d’une accréditation auprès d’un label reconnu tel que : EQUIS, AMBA ou AACSB. N’oubliez pas que l’admission dans ces grandes écoles se fait par voie de concours, d’où l’intérêt d’une bonne préparation au préalable.

Suivre une formation en management et ressources humaines

Il existe plusieurs offres de formation pour ces deux domaines. Plusieurs instituts proposent des formations à la carte, idéaux pour les dirigeants avec des stages et des cours ciblés. Plusieurs modules sont présentés par ces établissements privés. Entre autres, on distingue le management motivationnel, mais aussi le team building.
Apprendre les bases de la gestion, la finance et de la logistique

On retrouve de nombreuses formations élaborées spécialement pour les dirigeants des PME ou ceux qui veulent le devenir. À ne citer que « La finance pour les non-financiers » ou « Acheter dans le cadre international », des modules proposés par l’École Supérieure de Commerce de Paris.