taxi

La guerre entre chauffeurs de taxi et chauffeurs VTC bat son plein. Alors que les avantages de l’un font les inconvénients de l’autre, les VTC sont désormais presqu’aussi présents que les taxis dans les rues de France. Si cela peut être à double tranchant, les chauffeurs de taxi bénéficient toutefois d’un salaire fixe, qui varie selon le statut salarié ou artisan. Pour devenir chauffeur de taxi, voici toutes les conditions préalables et la formation à suivre.

Qui peut devenir chauffeur de taxi ?

Ne devient pas chauffeur de taxi qui veut. Il ne suffit pas d’être titulaire d’un permis B en cours de validité pour conduire les fameuses voitures de transport financées par l’Etat. Vous devez également être reconnu apte par un médecin agréé par la préfecture et être titulaire du diplôme de premiers secours (PSC1) depuis au moins deux ans.

Si votre casier judiciaire ne doit pas forcément être vierge, il doit néanmoins comporter aucune condamnation incompatible avec l’exercice de votre activité. Il peut s’agir de :

  • Délit au volant en France ou à l’étranger ;
  • Peine d’au moins 6 mois d’emprisonnement pour vol, escroquerie ou abus de confiance ;
  • Peine d’au moins 6 mois d’emprisonnement pour atteinte volontaire à l’intégrité de la personne ;
  • Agression sexuelle ;
  • Infraction à la législation sur les stupéfiants.

Si vous avez déjà connu un retrait définitif de votre carte professionnelle de conducteur de taxi ou que vous avez été coupable de fraude à l’examen du certificat de capacité, vous n’êtes également plus en mesure d’exercer la fonction.

Comment obtenir une carte professionnelle de conducteur de taxi ?

Tous les chauffeurs de taxi exerçant leur activité sont en possession de la carte professionnelle de taxi. Pour l’obtenir, vous devez réussir l’examen du certificat de capacité professionnelle. Chaque année, le préfet organise plusieurs sessions auxquelles vous pouvez vous inscrire. Pour cela, vous devez remplir un formulaire d’inscription en ligne ou directement à la préfecture dont vous dépendez.

Pour bien préparer l’examen, il est souvent nécessaire de suivre une formation taxi, dispensée par un centre agréé. Si vous réussissez l’examen, le préfet vous délivre alors votre carte professionnelle dans les trois mois qui suivent la demande. Cette carte précise les départements dans lesquels vous pouvez exercer.

Tous les cinq ans, le chauffeur de taxi doit suivre un stage de formation continue qui fait l’objet d’une attestation valable cinq ans. Si vous ne la renouvelez pas à chaque échéance, vous ne pouvez plus pratiquer votre activité.

taxi

Comment obtenir une licence ADS ?

L’ADS est une autorisation de stationnement, connue sous le nom de licence de taxi ou de plaque. Sans cette autorisation, vous ne pouvez pas devenir chauffeur de taxi. Si vous êtes artisan, vous serez alors propriétaire de la licence. Si vous êtes salarié, vous pouvez la louer à votre exploitant.

Si vous souhaitez être le propriétaire de votre licence, vous pouvez entamer les démarches auprès de la mairie de la commune dans laquelle vous exercez votre activité. L’inscription est valable uniquement un an et doit être renouvelée. Attention, la préfecture n’accorde pas facilement – ni rapidement – les autorisations ADS. Il n’est pas rare de devoir attendre plusieurs mois.

Avant le 1er octobre 2014, il était également possible d’obtenir la licence en l’achetant auprès d’un chauffeur de taxi souhaitant cesser son activité. Celui-ci vous cédait alors son autorisation à un prix convenu. Toutefois, cette pratique n’est plus autorisée.

Quel statut juridique adopter lorsqu’on est chauffeur de taxi ?

Si vous êtes propriétaire de votre licence, vous devenez alors chauffeur de taxi indépendant. Autrement dit, vous êtes chauffeur artisan. Si vous louez la licence à un exploitant, vous avez dans ce cas le statut de salarié.

Les chauffeurs de taxi indépendants doivent à tout prix créer leur société. Ils peuvent recouvrir le statut d’auto-entrepreneur ou créer une SASU ou une EURL. Il s’agit là des formes les plus adaptées au métier de conducteur de taxi.

Pour devenir chauffeur de taxi, vous devez donc suivre une formation adaptée afin de réussir l’examen du certificat de capacité professionnelle. Par la suite, une formation continue doit être respectée tous les cinq ans. Si vous ne savez pas quel statut adopter pour exercer votre activité, n’hésitez pas à demander conseils aux professionnels.