Plus une auto-école aura de clients, plus il donnera des cours, plus il engrangera des recettes. Mais ce n’est là que la base du développement. Il devra, dans le même temps, chercher à tout prix à baisser ses charges sans que cela ait un impact sur la qualité de sa prestation. Une hausse du chiffre d’affaires associée à une baisse des dépenses de l’auto-école engendre ainsi une hausse de la rentabilité de cette dernière.

Investir dans sa communication sur terrain

C’est toujours le même refrain : distribuez des prospectifs, posez des annonces un peu partout et surtout dans les endroits où passent des personnes susceptibles de prendre des cours de conduite (à l’université par exemple), publiez des annonces dans les médias. Les bonnes vieilles méthodes, éprouvées et dont l’efficacité ne s’est jamais amenuisée, ne doivent surtout pas être négligées. Toujours en matière de communication, vous devez soigner votre image. Pour ce faire, faites tout pour décrocher le label « qualité des formations au sein des écoles de conduite ». Ce label a été créé par un arrêté du 26 février 2018. Dans le même temps, diversifiez vos services.

Travailler sa communication virtuelle

Il est difficile de ne pas succomber au marketing digital ! Pour commencer, engagez un professionnel pour créer votre site web. Demandez au webmaster à ce que le site internet soit Mobile first. Naturellement, il doit être responsive : le support de navigation utilisé par l’internaute ne doit pas constituer un obstacle pour accéder à votre site internet. Soumettez votre site à un travail acharné de référencement. Votre site ne doit pas être qu’un outil de présentation de l’auto-école. Utilisez là également comme une mine de ressources documentaires afin d’aider vos élèves à se perfectionner et à approfondir les points vus en cours. Enfin, adossez votre site aux réseaux sociaux, dont Facebook et YouTube.

Demander des conseils à un expert comptable ou un expert financier

Oui, cela peut paraître étrange comme conseil et pourtant il est judicieux. Ces deux experts éplucheront en détail vos comptes pour, en conclusion, vous montrer ce qui ne va pas, ce qu’il faut arrêter et ce qu’il faut corriger. Par ailleurs, ils établiront pour vous une stratégie comptable et financière à suivre afin que la santé financière dans ces deux domaines ne soit jamais mise en péril. Il faut savoir que leurs recommandations porteront aussi sur l’aspect fiscal de votre activité.

Réduire les charges

Faites la liste de toutes les dépenses de votre entreprise. Pour chacune d’elle, voyez leur intérêt afin que vous sachiez si elle est superflue ou fondamentale. L’objectif est de déceler toutes les dépenses superflues et de les arrêter tout de suite. La réduction des charges passe également par une meilleure consommation (et une consommation surveillée), l’objectif étant de moins consommer tout en fournissant une excellente qualité de travail. Voyez, par exemple, comment mieux maîtriser la consommation en carburant de vos véhicules. Enfin, allez à la recherche de fournisseurs aux prix compétitifs. Veillez toutefois à vous assurer que leurs produits et prestations sont de qualité convenable.