L’administrateur d’un site a de nombreux moyens à sa disposition pour améliorer sa visibilité. Il peut faire appel à un professionnel ou assurer lui-même le référencement naturel.

Nous allons nous intéresser au second cas et évaluer les différentes manières d‘acquérir les compétences nécessaires à cette tâche.

Quelles sont les formations de référencement naturel ?

Nous allons vous exposer les trois principales pistes pour s’initier au SEO : la voie universitaire, l’auto-formation ou la formation avec un consultant SEO.

Des études supérieures en SEO

La Faculté de Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Haute Alsace, a créé en 2008, en collaboration avec des entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies et la communication, une licence professionnelle intitulée « Référenceur et rédacteur web ». Ce diplôme reconnu par le ministère de l’éducation nationale comprend des enseignements dans le domaine du SEO mais aussi dans le SEA et le SMO. Pour ce qui concerne le référencement naturel, l’étudiant pourra envisager l’optimisation on-page (c’est à dire l’optimisation du contenu des pages), l’optimisation on-site (principalement l’accessibilité et la compatibilité des pages), la mise en place du netlinking mais aussi la maîtrise des outils d’analyses du positionnement. Le CNAM dispense également diverses formations dans le domaine du SEO, ainsi que des organismes privés.

Apprendre par soi-même

La Toile offre de nombreuses sources d’informations comme des blogs SEO, par exemple webrankinfo.com ou consultantinfoweb.com. Mais, s’il est nécessaire de se documenter par soi-même quand on possède un site web pour étoffer ses connaissances sur le référencement naturel, l’auto formation est le meilleur moyen de faire des erreurs et d’exposer son site web à une pénalisation de Google. Quand on débute dans un domaine, on a tendance à aller trop vite et trop fort. Or, le référencement naturel exige de la mesure, de la patience et de la prudence. De la mesure dans l’optimisation des pages (Keyword stuffing : bourrage de mots-clés, triplette du bourrin, cloaking…). De la prudence dans la mise en place des liens entrants (le nombre de liens par domaine référent, par adresses ip, la diversité des ancres et des pages de destination). Et de la patience quand il s’agit d’examiner l’évolution des positions et de rectifier le référencement naturel en conséquence. C’est pour ces raisons qu’il est plus raisonnable de se former auprès d’un professionnel.

Se former auprès d’un consultant SEO

Cette piste est une synthèse des deux solutions évoquées précédemment et c’est sans doute la meilleure voie pour deux raisons. Premièrement, l’administrateur va acquérir des bases solides en référencement naturel qui lui donnera toutes les chances de positionner ses pages web et mettra son site à l‘abri des sanctions de Google. Deuxièmement, cette option va permettre à l’administrateur d’effectuer lui-même le référencement de son site, ou du moins de superviser la personne de l’entreprise qui prendra en charge ces opérations. Or, nous savons que le référencement naturel nécessite la rédaction de centaines d’articles off-site et on-site suffisamment pertinents pour répondre aux requêtes des internautes, garantir une expérience utilisateur satisfaisante et augmenter le taux de transformation. Une personne de l’entreprise, qu’il soit l’administrateur du site ou son webmaster, aura la connaissance de son secteur et l’expertise requise pour cette fonction.