formation

A partir de la rentrée 2018, le BTS Négociation et Relation client (NRC) fait sa mue pour devenir le BTS Négociation et Digitalisation de la relation client (NDRC). La réforme du BTS NRC ayant abouti à la conception du BTS NDRC vise à mieux prendre en compte les évolutions du métier marquées par le phénomène de la digitalisation. En effet, l’apparition des technologies numériques a profondément transformé les métiers du commerce. Les contenus commerciaux sont davantage orientés vers les sites internet, les réseaux sociaux et les applications. Le digital occupe ainsi une place centrale dans la réforme du BTS. Le BTS NDRC intègre les tendances de fond qu’implique la nouvelle donne du digital à travers notamment la prise en compte des mutations des habitudes d’achat et de consommation et le rapprochement des fonctions marketing et commerciale. La réforme du BTS intervient ainsi à un moment opportun afin d’adapter l’offre pédagogique aux réalités actuelles du monde professionnel auquel seront confrontés les étudiants dans un avenir proche.

Le BTS NDRC : Présentation et nouveautés par rapport au BTS NRC

Le BTS NDRC vise à former des vendeurs et des gestionnaires commerciaux qui doivent avoir une approche globale de la relation client, de la phase de prospection jusqu’à l’étape de la fidélisation. La stratégie qu’ils mettent en œuvre doit contribuer positivement à l’évolution du chiffre d’affaires de l’entreprise. Avec la forte digitalisation des activités commerciales, les professionnels du commerce sont appelés à prendre en compte dans leur activité, l’écosystème digital à travers les sites web, les applications pour smartphones et les réseaux sociaux. Ces nouveaux outils deviennent incontournables dans la relation client que construit le professionnel avec ses clients.

La réforme du BTS NDRC permet à l’apprenant de saisir dans quelle mesure l’univers digital transforme le comportement des acheteurs et des consommateurs et accroît l’exigence de ces derniers vis-à-vis du vendeur. Au-delà de la qualité du produit vendu, l’acheteur connecté en permanence attache également de l’importance à la qualité de la relation et de l’expérience-client. C’est cette nouvelle dimension, à savoir la digitalisation de la relation client, que la réforme a souhaité prendre davantage en compte dans la conception du nouveau BTS. De nouvelles matières ont été intégrées telles que « Relation client à distance et digitalisation » et « Relation client et Animation de Réseaux ».

Contenu de la formation

Le programme du BTS NDRC s’étale sur deux ans, il porte sur des matières générales ainsi que sur des matières à vocation professionnelle. La formation comporte les enseignements suivants : Culture Générale et Expression ; Langue vivante étrangère ; Culture économique, juridique et managériale (CEJM) ; Culture économique, juridique et managériale appliquée ; Relation client et Négociation-vente ; Relation client à distance et digitalisation ; Relation client et animation de réseaux ; Atelier de professionnalisation et LV2 (discipline facultative).

Le BTS NDRC rend obligatoire les stages pour une durée totale de 16 semaines. Les stages doivent être suivis dans des entreprises artisanales, industrielles ou commerciales qui permettront au stagiaire d’être en contact avec une clientèle de particuliers ou de professionnels. Le stage est un complément utile aux enseignements en classe qui permet à l’apprenant d’approfondir ou d’acquérir des compétences lorsqu’il est placé dans un contexte professionnel réel. Le stage permet également à l’apprenant de se familiariser avec le monde de l’entreprise et d’assimiler son fonctionnement. Il faut préciser qu’il est possible de suivre la formation du BTS NDRC en alternance, dans ce cas le temps d’étude de l’apprenant sera partagé entre l’établissement de formation et l’entreprise qui accueille l’étudiant.

Conditions d’admission

La formation est accessible aux bacheliers, principalement à ceux qui ont obtenu le bac STMG et qui ont choisi la spécialité mercatique. Il est également possible d’intégrer la formation avec un bac général ES ou avec un bac pro Vente ou un bac pro Commerce. Certains établissements acceptent des admissions parallèles en deuxième année de BTS à des étudiants qui sont titulaires d’un bac+1. Dans ce cas de figure, l’admission se fait sur dossier. Notons que la réforme du BTS n’a pas affecté les conditions d’admission.

Débouchés professionnels

Le diplôme du BTS NDRC permet à ses titulaires d’accéder à des fonctions où ils seront amenés à accompagner le consommateur pendant toute la durée du processus commercial. Il s’agit notamment de la prospection, le conseil, l’animation, la négociation, la vente et le suivi après-vente.

En résumé, il peut exercer différentes fonctions correspondant à trois domaines : le soutien de l’activité commerciale en tant que prospecteur ou animateur ; la relation-client en tant que vendeur, représentant commercial, négociateur, délégué commercial, technico-commercial ou chargé de clientèle et enfin dans le management des équipes commerciales en tant que chef des ventes, assistant manager, manager d’équipe, responsable de secteur ou même dirigeant ou poursuivant avec un Bachelor Commerce et Marketing puis avec un Mastère en Management.