Professionnel du bâtiment, le couvreur est la personne à qui vous devez vous adresser si vous projetez de faire des travaux de toiture, que cela s’agisse de construction en neuf, de rénovation, de réparation, d’entretien ou autre. Il est en mesure d’intervenir sur des immeubles industriels, des bâtiments commerciaux, des résidences individuelles et des monuments historiques. Le couvreur ne peut entreprendre des travaux de toit qu’après avoir suivi des formations au préalable. Il maîtrise diverses méthodes pour venir à bout de tous projets relatifs à la toiture.

Les qualités d’un bon couvreur

Le couvreur travaille en hauteur, perché sur un toit. C’est en quelque sorte sa raison d’être ! Pour tous ceux qui souhaitent exercer ce métier, sachez que vous devez être une personne qui aime les défis, qui n’a pas peur du vide et qui ne doit absolument pas avoir le vertige. Un couvreur doit avoir le sens de l’équilibre et savoir travailler avec prudence et minutie.

Il faut savoir que pour accomplir ses tâches, le couvreur Var travaille avec ardeur. C’est une personne qui dispose normalement d’une bonne condition physique et qui doit toujours être prêt à affronter les difficultés liées à son travail, notamment les risques de chute et de glissade, les intempéries et autre. Outre sa force et son endurance, le couvreur doit aussi être capable d’avoir des connaissances en dessin et en géométrie. En effet, il est amené à concevoir des plans détaillés, surtout si le projet de son client consiste en la construction en neuf de toit. Spécialisé dans la réalisation des travaux de toiture, le couvreur doit savoir manier à la perfection les divers matériaux de couverture, comme le zinc, le bac acier, le shingle, la tuile, la tôle et l’ardoise, entre autres. Vous pouvez être rassuré, si un couvreur est compétent, il est apte à fournir des services de qualité et est en mesure de répondre à vos attentes, quelle que soit la difficulté de votre demande.

Les formations suivies par un couvreur avant d’exercer son métier

Les personnes souhaitant exercer le métier de couvreur ont suivi des formations au préalable. Cela leur permettra de réaliser leurs travaux à bon escient. A priori, un couvreur doit avoir obtenu un CAP ou certificat d’aptitude professionnel. Il est possible d’opter pour :

  • un CAP couvreur ;
  • un CAP étancheur du BTP et des TP.

Il existe également des formations en vue de l’obtention d’un brevet professionnel ou BP, à savoir :

  • le BP étanchéité du bâtiment ;
  • le BP de couvreur ;
  • le BP de couvreur avec mention complémentaire ou MC en zinguerie ;
  • le brevet de maîtrise de couvreur.

Vous pouvez également aller plus loin et poursuivre d’autres études. Cela vous permettra de tenir un poste à responsabilité. Aussi, les formations ouvertes en ce sens sont :

  • le BTS enveloppe du bâtiment : façade et étanchéité ;
  • le BTS charpente couverture.

Les principaux rôles du couvreur

En principe, le couvreur travaille sous la direction d’un chef de chantier ou directement d’un client. Ses tâches sont multiples, à commencer par la préparation du chantier. Il faut souligner qu’un couvreur ne travaille jamais seul mais en équipe. Ses missions fondamentales sont :

  • l’installation des échafaudages et des équipements de sécurité ;
  • la mise en place des liteaux sur la charpente ;
  • la préparation de l’enduit qui servira à la réalisation des raccords ;
  • la pose des revêtements de toit ;
  • la réalisation des finitions nécessaires ;
  • la mise en place des systèmes d’évacuation des eaux de pluie, comme les gouttières ou les chéneaux ;
  • la pose des isolants de toit ;
  • la garantie d’une éventuelle intervention pour l’entretien de la toiture qu’il a installé ;
  • éventuellement, la restauration de la toiture des monuments historiques.